Image de présentation de hypnose

Hypnose

Chacun d’entre nous expérimente, plusieurs fois dans la journée (environ toutes les 90 minutes), des états hypnotiques pendant plusieurs secondes. Durant ce laps de temps, nous avons l’impression d’avoir des absences, d’être en même temps ici et ailleurs. Cela s’appelle un état modifié de conscience.  

En s’appuyant sur des suggestions, des inductions et des métaphores, via notamment différentes techniques, le praticien va aider et accompagner la personne à se mettre dans cet état modifié de conscience pour ensuite travailler avec elle afin de résoudre un problème défini en amont. 

Le rôle du praticien est d’amener la personne à se mettre dans un état de relaxation profond que l’on appelle « transe hypnotique ». 

Puis via différentes méthodes, le praticien va travailler avec l’inconscient de la personne accompagnée. 

Toutes ces méthodes ont un objectif : résoudre un problème défini en amont. 

Les activités associées :
  • Qu'est ce que la méthode JIA

C’est une méthode novatrice et ludique qui s’appuie sur différents courants d’hypnose et de PNL (programmation neuro-linguistique). 

C’est une grande balade métaphorique dans le monde imaginaire de la personne accompagnée, afin d’agir sur l’inconscient, pour des transformations rapides et pérennes. 

 

Cette balade amène la personne à répondre à certaines suggestions et propositions. Elle fera ses choix en fonction d’alternatives proposés par le praticien. Au fur et à mesure que la personne avance dans son monde imaginaire, elle trouvera en elle toutes les ressources nécessaires pour réaliser son objectif (défini au préalable). 

 

Cette méthode ludique s’appuie essentiellement sur l’échange. 

 

La méthode JIA utilise également certains principes de la PNL, méthode utilisée afin d’entrainer un changement du schéma de pensée de la personne. Elle est employée par exemple, afin de lutter contre les phobies ou contre les croyances limitantes. 

 

  • Pour quels objectifs :

Pour chaque séance, la personne définit avec le praticien un objectif. Cet objectif est primordial : la personne doit inclure le « je », puis un verbe d’action, et enfin d’un complément vérifiable. Il doit être temporellement ancré. 

 

Sans objectif, il ne peut pas y avoir de séance. 

L’objectif peut être lié au : 

  • Bien être : phobies, blocages émotionnels, gestion de la dépression, troubles du sommeil, anxiété, stress, sexualité, deuils.
  • Santé : arrêt du tabac, de l’alcool, gestion du poids, ménopause.

 

  • Comment se déroule une séance

Le tout premier contact a lieu en règle générale par téléphone, afin de définir rapidement les raisons de l’appel, le/les problèmes à résoudre. 

Chaque séance commence par un récit (anamnèse) durant lequel l’objectif de la séance est défini. Puis, selon l’objectif, le praticien va accompagner la personne durant cette grande balade métaphorique à l’aide de diverses techniques. 

En effet, la méthode JIA regroupe plus de 200 techniques et outils, mobilisables selon les besoins par le praticien. 

 

  • Pour qui :

L’hypnose s’adresse à toutes et tous (enfants, adolescent(e)s, adultes, séniors), sans contre-indications particulière. 

 

  • Qu'est ce que la méthode Ericksonienne 

La méthode Ericksonienne est fondée en 1945 par Milton Erickson, qui cherchait alors à rendre l’hypnose plus riche et plus diversifiée en terme de protocoles applicables. 

Cette méthode reprend les mêmes fondamentaux que les autres types d’hypnose, c’est-à-dire qu’elle agit sur l’état modifié de conscience de la personne. Pour cela, le praticien commence par faire une induction hypnotique, c’est-à-dire qu’il fait entrer la personne dans un état modifié de conscience, entre la veille et le sommeil. Cet état est provoqué par des suggestions et des métaphores hypnotiques. De ce fait, la personne va être plus réceptive aux paroles du praticien, qui pourra l’accompagner dans la réalisation de son objectif. 

 

Elle fait partie des méthodes brèves, puisqu’un protocole peut être compris entre 2 et 4 séances suivant la problématique soulevée. Le protocole utilisé par le praticien, et donc le nombre de séances, dépendra de l’objectif que souhaite atteindre le client, mais il dépendra également du client. Le praticien doit comprendre l’environnement personnel et professionnel du client afin de détecter les déclencheurs permettant de rendre l’hypnose plus efficace. 

Même si le praticien cherche à comprendre le « qui suis-je » du client, il n’est en aucun cas un psychologue. 

En cas de troubles psychologique, le praticien orientera le client vers un professionnel de santé. 

 

  • Qu'est ce que la PNL

La PNL quand à elle est une ensemble de techniques permettant la « reprogrammation » du cerveau d’une personne, afin que celle-ci puisse venir à bout de blocages. 

Elle s’appuie sur le principe que chaque individu est conditionné par un ensemble de croyances, limitantes ou non, provenant de son milieu, de son environnement… Ces programmes évoluent au fil du temps et en fonction des expériences de chaque personne. 

Ainsi, cette méthode va utiliser le langage pour amener la personne à initier un changement de perception. 

Son objectif est donc de modifier les schémas comportementaux d’une personne et de lui permettre, avec l’aide du praticien, de modifier ces schémas afin d’atteindre un but prédéfini en amont.

L’utilisation de la PNL peut se faire en lien avec une méthode d’hypnose, ou à part. Par exemple, bien que couplée avec l’hypnose Ericksonienne, elle n’est pas utilisée à chaque fois. 

 

 

  • Pour quels objectifs :

Un objectif doit être défini par le client, et que celle-ci ait une réelle envie de changement. 

L’objectif peut être lié au : 

  • Bien être : phobies, angoisse, stress, traumatisme, deuil, emprise, manque de confiance en soi…
  • Santé : addiction (tabac, alcool…), troubles alimentaires …

 

  • Comment se déroule une séance :

La première séance débute par un échange avec le praticien : la personne commence par expliquer la raison de sa venue, ce qu’elle attend des séances…

Le praticien va chercher, durant cet échange, à comprendre les motivations du client, ainsi que les éventuels blocages sous-jacents. Pour un résultat efficace, il est préférable que l’objectif défini vienne du client, et non de son entourage. 

Cet échange est donc indispensable afin de cerner l’objectif du client, ainsi que ses éventuelles croyances limitantes et blocages. A partir de ce moment, le praticien choisit le protocole d’hypnose le plus adéquat. 

Puis le praticien commence la séance d’hypnose ou de PNL.

Etant donné que la méthode Ericksonienne n’est pas dirigiste, le praticien émet des suggestions à l’inconscient, mais celui reste seul décideur. Il peut choisir de suivre ou non les recommandations du praticien. D’où l’importance de bien cerner la motivation du client avant toute séance : plus il sera motivé, plus l’inconscient sera disposé à suivre les recommandations du praticien. 

Chaque séance est espacée d’environ 15 jours afin d’accroitre les bénéfices. 

 

  • Pour qui :

Tout le monde, quel que soit l’âge, peut effectuer une séance d’hypnose. 

Les praticiens et praticiennes du centre

Image de Martial Daubenfeld
Martial Daubenfeld

Spécialité(s):

Coaching , Hypnose - Méthode Jia , Lahochi .

AVERTISSEMENT :

Nous n'autorisons pas de pratique illégale de la médecine au sein du centre.
En cas de douleurs ou de doutes concernant vos symptômes, consultez rapidement un/e spécialiste médical/e.
Pour plus d'informations sur le fonctionnement du centre, n'hésitez pas à nous contacter